Une véritable « réunion de chantier »

Pour faire  place à la communication

J’ai évoqué précédemment, la notion de « s’inviter sous le même toit ». La « réunion de chantier » est son objectif. Ceci afin de privilégier la communication dans le couple. Lors de la première entrevue en thérapie de couple ou médiation conjugale, l’homme et la femme expriment et déplorent un mutisme réciproque. Ils vont découvrir, au bout de deux ou trois entretiens, que se parler et s’écouter est encore possible : « C’est le seul moment et le seul endroit où nous pouvons discuter sans nous mettre en colère ». Ils vont pouvoir, enfin, recréer, chez eux, les conditions matérielles (temps et lieu) et relationnelles (disponibilité et attention) d’un dialogue apaisé sans la présence d’ une tierce personne. Cette découverte d’une nouvelle communication organisée est essentielle.

Un moment, dans la semaine, dans un endroit tranquille de la maison

Le projet de réunion consiste à prévoir une demi heure ou une heure, tous les deux assis autour d’une table, téléphones éteints et hors de portée. Les enfants ne sont pas présents dans la même pièce. Le couple se rend disponible, comme si cette réunion était de première importance pour son avenir et celui de la famille. C’est un moment important, attendu, privilégié, voire prioritaire, favorisé par les deux protagonistes. Ils donnent de la valeur à ce moment en s’y préparant physiquement (apparence agréable pour soi et pour l’autre), et mentalement (montrer une attention réciproque).

Evoquer les conflits à froid

Parler de tout et de rien, pour commencer par le plus facile et détendre l’atmosphère. Les conflits antérieurs peuvent être évoqués, à froid, quand les émotions ne sont plus exacerbées. Utiliser le « je » plutôt que le « tu » accusateur quand il s’agit d’exprimer son ressenti : « Ce que j’ai entendu m’a fait du mal » plutôt que: « Tu as dit des horreurs, tu es un monstre ! »  Tous les deux assis, le temps s’arrête et laisse la place à la réflexion et à la tempérance. L’écoute est de meilleure qualité. La parole est posée. Faire de nouveaux projets est envisageable. Chacun et chacune écoute et s’exprime, tour à tour, dans le respect de l’autre.

Prendre des décisions à deux

La communication permet la négociation et la complicité dans le couple. La famille tout entière bénéficiera de cette nouvelle diplomatie. La « réunion de chantier » rapproche les individus d’une même famille. Elle permet de concevoir la dynamique familiale comme une « entreprise ». L’ homme et la femme sont les deux « chefs d’entreprise » qui prennent des décisions réfléchies et concertées. Leur réunions régulières font partie intégrante du contrat de vie commune, quelle que soit la forme familiale, famille classique ou famille recomposée. Dans certains cas, la famille tout entière peut faire l’objet d’une « réunion de chantier ».

Comments are closed.