Pourquoi est-ce si difficile ?

Il existe un profond décalage entre le fantasme d’une vie de couple idéalisée et la réalité du quotidien conjugal. Ce fantasme est alimenté par les médias qui proposent comme une normalité culpabilisante et dévalorisante le couple harmonieux, amoureux et de longue durée.
Comme au début de la passion amoureuse, on veut à tout prix garder en nous cette sensation de communication parfaite, sans nuage, ce désir d’être à côté de l’autre parfaitement heureux. À partir de la première incartade de l’un ou de l’autre, panique à bord. C’est l’étonnement puis la déception.
La vie de couple est un art qui s’apprivoise, ce n’est pas quelque chose de naturel. C’est un apprentissage remis en question régulièrement au cours du chemin conjugal et chaque fois que l’un-e ou l’autre en émet le désir.
C’est une entreprise surhumaine et contre nature pour certains, la seule qui mérite d’être tentée pour les autres. Si on mettait autant d’énergie et de plaisir à construire le couple qu’à bâtir une maison, l’issue serait toute trouvée.

Comments are closed.