Le couple n’est pas naturel

Il est difficile de vivre à deux parce que le couple n’est pas une chose naturelle.

Nous tombons dans le piège de croire que le couple est « naturel » puisqu’il suit et parachève la plupart du temps un lien amoureux, une attirance qui est bien de l’ordre du naturel, ou pour le moins du spontané. La passion amoureuse est naturelle mais la cohabitation et tout ce qu’elle implique n’est plus de l’ordre du naturel, du spontané. Au bout de quelques mois ou de quelques années, l’amour intense disparait et laisse la place à l’ennui et à la lassitude. C’est pour cette raison que, après la phase amoureuse du début, le couple a tendance à s’éloigner. Il se produit un aménagement du couple et une maturation des individus. Une maturation souvent différente qui entraîne un décalage. Le couple, tel qu’il existait jusque-là, n’est plus viable mais ce n’est peut-être pas une raison pour se séparer. Quand ils en arrivent à ce constat, les couples, bien souvent, croient qu’ils sont en échec. C’est faux. Cet éloignement se produit naturellement et c’est le moment de réfléchir, s’assoir, discuter, échanger, réinventer une façon de vivre ensemble si on désire faire durer le couple. Le couple peut ainsi amorcer une autothérapie ou faire appel à un thérapeute de couple qui les accompagnera dans leur reconstruction.
La passion amoureuse ne reviendra pas mais il y a, à mon avis, encore mieux que la passion amoureuse : un plaisir partagé de vivre ensemble. « C’est avec toi que je veux continuer, c’est à côté de toi que je suis bien et que je peux évoluer dans ma vie personnelle. »
« Je ne t’aime plus à la folie mais je t’apprécie pour ce que tu es. »
Le fond change de forme.

Laisser un commentaire