Inventer un couple radicalement nouveau ?

Est-il nécessaire d’inventer un couple radicalement nouveau ? Nécessaire et urgent ! Ce couple nouveau, à la fois moins sacrificiel et plus solidaire, trouve sa source et son équilibre dans la valorisation, l’originalité et la créativité des individus.
Il réconcilie le masculin et le féminin dans la fabrication d’une meilleure équité conjugale et affective. Il incite chacun et chacune à s’engager dans une réflexion novatrice, une approche moins conventionnelle, plus en phase avec notre époque, qui part du principe que le couple doit se mettre à la portée de l’individu et non plus au service d’une institution. Il est un « plus » enrichissant pour les individus, et non plus un moyen de compenser leurs manques ou de fuir leur solitude existentielle…

Quand « Ça ne va pas », quand tous les jours fabriquent un peu plus d’ennui et d’insatisfactions, le signal d’alarme est très souvent l’expression du manque affectif et de communication. On ne trouve plus le temps de se poser, on ne fait plus attention à l’autre, on ne prend plus le temps de se câliner, mais surtout on ne se comprend plus, on ne se parle plus. Mais nous n’avons pas le recul nécessaire pour analyser la situation. Nous souffrons sans savoir quoi faire. Nous ne nous parlons plus ou pas assez pour essayer de résoudre le problème. Nous attendons trop longtemps avant de demander de l’aide.

Les couples viennent en thérapie de couple quand tout va mal : « Vous êtes notre dernière chance, nous sommes prêts à nous séparer. », alors qu’Ils devraient agir quand c’est juste moins bien : « Nous ne sommes pas aussi heureux qu’avant, on voudrait voir ce qui ne va pas… ». Ils pourraient à ce moment faire peser le poids de la mésentente sur un lien qui ne demande qu’à être dénoncé et modifié en fonction de leurs désirs.

Comments are closed.