Désir magique et désir fabriqué

S’aimer moins mais autrement

 

Qu’est-ce que le désir magique ?

Je te rencontre, je te vois et tu me plais immédiatement, c’est le coup de foudre. Il n’y a aucune explication à cela, c’est MA-GI-QUE, involontaire, étonnant, surprenant, foudroyant. En même temps, je me sens métamorphosé par cette émotion extraordinaire. J’ai l’impression d’exister pour la première fois. Si tu me regardes et que je reconnais en toi l’écho de mon émotion, je fonds, je me consume, je me liquéfie et en même temps je deviens intemporelle, superwoman ou superman, magnifique, une personne autre que moi, avant.
Les réactions sexuelles provoquées par le désir magique sont quasi immédiates, involontaires, inattendues, surprenantes, foudroyantes. C’est le désir des tous premiers temps de la rencontre, la passion, qui ne dure que deux heures à deux ans.

Qu’est-ce que le désir fabriqué ?

Au delà des premiers temps de la rencontre, avec la vie en commun, les corvées conjugales et l’arrivée des enfants, le désir magique s’émousse. Pour ne pas devenir trop vite des colocataires indifférents, l’homme et la femme doivent fabriquer le désir sexuel. Je n’ai pas envie de toi spontanément mais j’ai envie d’avoir envie de toi. C’est le désir de l’après passion, le désir du couple dans la durée. Ce désir-là se crée, se fabrique, se prémédite, se pense, se construit, se pare, se scénarise. C’est un apprentissage sans cesse renouvelé. C’est l’érotisme : la sexualité humaine faite art.

S’aimer moins et autrement

Quand la passion s’endort, un certain art d’aimer va prendre sa place.
J’ai envie d’avoir envie de toi et je vais mettre en oeuvre des stratégies pour te séduire et te reconquérir chaque fois. Je remplace la pulsion par l’attention, la réflexion, l’imagination, l’invention. Je m’installe dans la curiosité et la recherche. Je prends le risque  de percevoir un évitement ou de recevoir un refus. Mais cela ne me fait pas peur ( Voir l’article  « La balade érotique »).
L’attente de la magie ne fait pas bon ménage avec l’harmonie érotique du couple dans la durée. L’art n’est pas magique. L’oeuvre d’art est le fruit de l’apprentissage, de la créativité, de la pensée et de l’action… Le désir aussi.

Comments are closed.