Qu’est-ce qu’un couple « normal » ?

Ma démarche, aujourd’hui, en tant que thérapeute de couple, je la veux humaniste, en renonçant à toute conception qui s’opposerait à la réalité individuelle, au chemin personnel et original que toute personne doit parcourir dans cette quête particulière qui est celle de l’harmonie dans le lien du couple.

Un de mes « impatient » (nom que je donne aux personnes qui viennent me consulter), m’a déclaré: « Je souffre d’une angoisse de normalité ». Mais qu’est-ce que la normalité et particulièrement dans le couple ? Normal veut-il dire heureux ? Ou comme les autres, quels autres et comment vivent-ils eux ?

L’homme et la femme qui se posent la question de comment vivre en harmonie dans leur couple, s’ils font référence à une idée de normalité, auront, à mon avis, plus de mal à découvrir et à fabriquer leur propre chemin à travers le dédale des innombrables utopies, images renvoyées par les stéréotypes sociétaux et interprétées comme normales.

Les notions de « normal » et de « naturel » sont difficiles à intégrer dans la dynamique de la recherche d’une communication harmonieuse dans le couple, communication qui se réfléchit, qui s’apprend, qui s’installe tout au long de la vie du couple. La normalité n’est pas dans l’harmonie, elle n’est pas non plus dans le chemin qui y conduit. La normalité est simplement dans la prise de conscience de ce phénomène. Il est normal que je pense que le but que je veux atteindre est unique et original. Mon couple est unique et original.

Nous pensons souvent en terme d’opposition : le système binaire informatique, le bien et le mal, le normal et l’anormal. J’entends souvent: « C’est blanc ou noir » ou « Je suis quelqu’un de carré » … et les camaïeux de gris? et les arrondis?… Ce serait réduire l’humain à vraiment peu de choses que de l’étiqueter dans ce type de classification.

Peut-on classer ainsi les couples ? Si c’était le cas il existerait des modes d’emploi et ma profession n’aurait plus aucune raison d’être….

 

Comments are closed.